24 juin 2017

Voyage iodé avec le Violet ou Figue de mer


Violet de mer / Gourmet Lodging 2017
Avoir un palais gourmet ce n'est pas forcément s'interdire quelques sensations fortes comme celle d'une dégustation d'un violet de mer.

Ces petits animaux de mer que l'on trouve sur les côtes de la méditerranée, sont des invertébrés qui se fixent sur les roches. Leur nom savant est Microcosmus Sabatieri mais selon les régions on les trouvera sous le nom de Violet de Mer, Figue de Mer, Patate de Mer ou encore Biju (Languedoc).
Le Violet de Mer se nourrit en filtrant l'eau de mer par son orifice buccal qui sert de siphon.

Le Violet de Mer se déguste le plus simplement du monde. Nul de besoin de cuisiner ! Il suffit de le nettoyer à l'eau et de le manger nature ou avec juste quelques gouttes de jus de citron.

L'apparence du Violet de Mer peut rebuter et surtout questionner sur la technique à employer pour le manger.

Il y a deux façons de procéder.
La première consiste à prendre le Violet à deux mains et presser l'extrémité opposée à l'orifice buccal pour faire sortir le corps de l'animal.
La seconde un peu moins "rustique" consiste à trancher le Violet dans sa longueur et avec une petite cuillère  à extraire le corps.

En bouche la sensation est extrême, fortement iodée !

Si on le souhaite une ou deux gouttes de jus de citron vert ajoute une pointe d'acidité qui vient renforcer la saveur des embruns !

Pour accompagner ce plat nous vous conseillons pour rester dans la puissance des goûts, une Suze bien glacée.


Violet de Mer / Gourmet Lodging 2017
Gourmet Lodging 2017


Aucun commentaire:

Publier un commentaire